Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Empruntez la route de la musique et du mouvement aux 4 coins du monde. Avec poésie et humour.

Voyagez Danse - Le Journal d'Agatha Jones

Empruntez la route de la musique et du mouvement aux 4 coins du monde. Avec poésie et humour.

Le Bharatanatyam et moi

com
Le Bharatanatyam et moi

Quelle danse fascinante. Et quelle danse compliquée ! Rien que son nom nous est difficile à prononcer. Si on cherche à traduire « Bharatanatyam », il faudrait combiner les mots « Inde », « Danse », « musique » et « théâtre ».

Le Bharatanatyam c’est la danse classique du Sud de l’Inde, dont l’histoire qu’elle conte et les mouvements qu’elle exige évoquent les Dieux hindouistes et la culture indienne. C’est une danse ancienne, très ancienne…. Tellement ancienne que je ne sais pas de quand elle date.

Je m’y suis frottée pendant une vingtaine d’heures, à Pondichéry, dans le Tamil Nadu.

Certes j’ai enrichi ma culture générale. Mais j’ai aussi fait mes cuisses ! Le Bharatanatyam se danse les genoux très fléchis, et les pieds ouverts. Pour ceux qui sont déjà familiarisés au vocabulaire de la danse, disons que la position de base est un demi-plié en première. Ou voir un grand plié…. En fait c’est un grand plié mais les talons restent appuyés au sol.

On doit former entre ses jambes la forme losange d’un beau diamant. C’est souvent comme ça que sont représentées les divinités hindouistes. Prenez par exemple Shiva (voir illustration). Nous reviendrons sur l'interprétation des symboles qui entourent ce Dieu dans un prochain article. Aujourd'hui, nous ne prêterons importance que sur ces genoux fléchis.

Il ne faut pas oublier que la danse est, pour un hindou, le plus beau moyen de plaire à son dieu. En plus des fleurs et offrandes, il honore la divinité en figurant devant elle la part la plus noble et la plus créative de son être : « Adorer Dieu en dansant accomplit toute inspiration et la voie de la délivrance s'ouvre à celui qui danse », dit un texte ancien.

Le Bharatanatyam est une danse qui exige plus que de solides quadriceps. En effet, l ’autre grande difficulté c’est la complexité des différentes positions de main. Patacon, tripatacon, Alamatbha… Avec les différentes combinaisons de mains, et l’expression du visage aussi, on peut évoquer toutes les émotions humaines.

Souvenez-vous, le Bharatanatyam conte et raconte. Il nous délivre les messages des créateurs de la vie. Krishna, Chiva…. Leurs joies, leurs peines et les nôtres. Souvent le spectacle dépeint une histoire épique, parle d’amour et de désir : dévotion à l'être suprême, amour maternel, amour des amants séparés puis réunis…

Mais qui sommes-nous pour parler en leur nom ? Nous ne sommes que des êtres humains, faibles par notre condition. Le danseur de Bharatanatyam ne l’oublie pas. Avant et après son interprétation, il exécute une séquence dansée qui mélange prière, salut, remerciements et pardon aux divinités :

Merci pour nous laisser parler de vous. Merci pour nous laisser nous identifier à vous. Merci pour nous enseigner la vie. Et pardon. Pardon pour ne pas être capable d’égaler votre beauté. Pardon pour l’imiter, la copie étant tellement loin derrière l’original.